Définition loi monuments historiques

On se demande comment réduire ses impôts en France régulièrement. On entend parler de nombreuses solutions sans savoir laquelle choisir. Cet article a pour but de tout vous expliquer sur la meilleure solution de défiscalisation disponibles de 2019 : la loi monuments historiques. Et on parle aussi des autres solutions à la fin. Mais revenons sur la loi monuments historiques qui permet de défiscaliser l'intégralité des travaux réalisés sur votre bien et cela sans aucune limite de plafond pour l'avantage fiscal ou l'investissement. Il s'agit de la seule et unique solution qui propose cela en France en 2019. Et au niveau des conditions c'est relativement simple puisqu'en gros il faut surtout réaliser correctement les travaux avec l'aide d'un architecte des bâtiments de France pour s'assurer que tout soit bien fait.

Avantages et conditions de la loi monuments historiques

La loi monuments historiques est très intéressante au niveau de ses forts avantages et ses faibles conditions. Mais elle peut s'avérer compliquer à comprendre alors que pas du tout. On peut facilement appréhendez les différents points avec un site informatif sans trop rentrer dans tous les détails fiscaux qui perdent facilement les gens à moin d'être gestionnaire de patrimoine.

Quels avantages ?

L'avantage auquel on pense tout de suite c'est le fait qu'on puisse déduire de ses impôts la totalité du montant investi dans les travaux de votre bien classé monument historique. 100% de défiscalisation ! C'est unique en France. Et dans les autres avantages vous avez la possibilité de louer votre bien. Aucune obligation. Donc vous êtes libre de fixer le loyer que vous voulez et de louer à la personne que vous suhaitez avec la loi monuments historiques. Et en autre avantage, on peut aussi déduire des ses impôts de très nombreux frais comme la publicité si vous faite des visistes, des frais de gestion, de jardinnage, d'assurance et de nombreux autres. Et si vous faite des visites les recettes sont défiscalisable aussi. C'est pour tout cela que la loi monuments historiques est aussi appréciée.

Comment en profiter ?

Il y a cependant quelques conditions à respecter pour profiter de cette merveilleuse loi monuments historiques. La première est tout simplement de devenir propriétaire d'un bien classé en tant que monument historique. C'est la première étape. Ensuite il faudra faire des travaux de rénovation. L'objectif de cette solution est de préserver, rénover et mettre en valeur le patrimoine immobilier français. Et c'est pour cela que pendant cette étape on fait appel à un architecte des bâtiments de france pour qu'il s'assure que tout se déroule bien. Notamment le fait que le nouveau bien respecte la vision de l'ancien mais aussi qu'il s'intègre dans l'environnement comme le quartier par exemple. Et pour finir la dernière conditions pour la loi monuments historiques et plus précisément toucher les avantages fiscaux, c'est le fait de conserver votre bien pendant au moins 15 ans. En effet, l'objectif n'est pas de générer de la plus-value rapidement pour revendre dans la foulée mais de permettre aux pationnés de l'architecture française de défiscaliser des sommes très importantes.

Avantages et conditions loi Monuments Historiques

Voici un récapitulatif de informations que vous avez pu voir juste en-dessous pour vous aider à faire un choix sur ce dispositif et tout ce qu'il implique dans on ensemble :

Avantages Conditions
Défiscalisation de 100% des travaux Conserver le bien pendant au moins 15 ans
Aucune obligation sur la location du bien Faire suivre les travaux par un architecte des bâtiments de France
Possibilité de déduire de nombreux frais Avoir son bien classé comme monument historique
bien compatible avec la loi monuments historiques

D'autres solutions que la loi monuments historiques ?

Défiscaliser dans l'ancien

La loi monuments historiques n'est pas la seule pour réduire ses impôts en investissant dans l'ancien. L'Etat français offre tout une multitude de dispositifs à votre disposition qui ne demandent qu'à être utilisés et optimisés. Une qui se rapproche beaucoup de la loi monuments historiques c'est la loi malraux. Mais elle concerne des biens dans un secteur sauvegardé et non classé monument historique. Et donc la réduction d'impôt est moins forte. Ensuite on a la loi denormandie et pinel ancien qui se rapprochent toutes les deux de la loi pinel mais avec une défiscalisation sur les travaux réalisés pour réahabiliter d'anciens biens immobiliers. Et il y a aussi le déficit foncier qui marche très bien pour réduire légèrement ses impôts si vous louer déjà un bien ancien, même s'il ne l'est pas beaucoup. Ce ne sont pas des solutions aussi intéressantes que la loi monuments historiques mais elles sont tout de même relativement intéressantes en fonction de votre budget et de vos objectifs.

Défiscaliser dans le neuf

Il n'y a pas que l'ancien et la loi monuments historiques pour réduire ses impôts. Notre beau pays nous offre la possibilité de passer par de nombreuses solutions pour en payer le moins possible. Et pour cela on connaît tous la loi pinel. Une des meilleures solutions dans le neuf puisqu'on peut réduire ses impôts jusqu'à 63 000 euros sur 12 ans. Mais il y a des plafodns sur les loyers et des zones géographiques précises qui délimitent ce dernier. Vous avez aussi la possibilité de faire le choix de la loi censi bouvard qui donne le gros avantage de ne pas s'occuper de la gestion puisque vous investissez dans des résidences de services et que c'est eux qui gère tout. Et en dernier on a aussi le choix de se lancer dans les dom-tom avec la loi girardin. Une autre solution relativement intéressant pour les avantages fiscaux. Elles se rapprochent de la loi pinel mais a subit des modifications pour s'adapter à l'environnement économique des dom-tom. Nous espérons vous avoir bien aidé sur la questions de la défiscalisation et que vous ferez maintenant le meilleur choix.